Se connecter

Alban Thiébaut, Hôtel**** restaurant La VERNIAZ

Alban Thiébaut, Hôtel**** restaurant La VERNIAZ

  • Quel est ton prénom, ton commerce, ton entreprise ?
    Alban, La Verniaz
  • Comment as-tu vécu personnellement, professionnellement ces 15 derniers jours ?
    Au début je n’avais pas vu venir si vite la fermeture des restaus alors que j’aurais pu sachant que nos voisins italiens étaient déjà confinés, donc sous le choc je me suis mis en mode survie/gestion de crise, on a fermé le restaurant le soir même, fait un grand ménage le lendemain puis le temps s’est arrêté. Assez rapidement j’ai été convaincu de l’importance du confinement.
  • Comment comptes-tu vivre les jours qui vont suivre ?
    En continuant de suivre l’actualité à l’affût de la moindre amélioration, et en profitant de ma famille.
  • Professionnellement, quelles dispositions as-tu dû prendre dés le confinement ?
    Toutes les équipes sont au chômage partiel, nous avions déjà senti une baisse de rythme donc n’avions pas beaucoup de stocks de produits périssables.
    On nous dit qu’on peut décaler le paiement des impôts et du loyer mais cela ne suffira pas car nous n’avons aucune rentrée d’argent donc il nous faudra des exemptions ou des aides si cela continue!
    Nous avons proposé à nos clients de décaler les mariages, réceptions, séminaires et séjours à l’hôtel prévus en Mars et Avril.
  • As-tu dû mettre en place un service particulier pour « entretenir » tes prestations ?
    Non car nos prestations ne s’y prêtent pas.
  • Comment sens-tu la relance dans ton activité, comment la prépares-tu ?
    Je ne pense pas qu’on pourra ré-ouvrir avant l’été mais je reste confiant sur le fait que nous ferons une belle saison d’été car tout le monde aura envie de se faire plaisir, de se lâcher après cette période de confinement. Donc je continue le recrutement et me prépare pour cet été!
  • Comment occupes-tu tes journées ?
    Je fais tout ce que je n’ai pas assez le temps de faire d’habitude: je profite de mes enfants, je cuisine, j’écoute des podcast et je lis des livres sur la restauration, la cuisine et le vin; je jardine, j’entretiens le potager, j’essaie de prendre du recul et je fais des apéros vidéos avec les amis.
  • Quelles leçons perso et professionnelles vas-tu garder de ces moments ?
    Ne jamais croire que tout est acquis même l’essentiel, toujours garder des soupapes de sécurité
  • Quelle est LE geste de solidarité qui t’a le plus marqué ?
    Les hôpitaux du Léman m’ont contacté pour du linge, je n’ai pas un gros stock de linge j’ai donc appelé le blanchisseur de la Verniaz qui a tout de suite répondu présent et les a livré le jour même
  • Penses-tu que nous sommes à l’aube d’une nouvelle génération de consommateurs, de mode de vie ?
    Je pense que cette crise ne va hélas pas tout révolutionner mais j’espère qu’elle contribuera à convaincre les consommateurs qu’il faut privilégier les circuits courts, les produits de saisons, le made in France pour prendre soin de sa santé. Je pense que les mesures d’hygiène seront encore plus drastiques et c’est très bien, j’espère juste de manière plus terre à terre qu’on continuera à se serrer la main et se faire la bise!
  • Un dernier message pour tes clients, lecteurs de Com’Art ?
    On a eu le temps de vous préparer une splendide carte d’été!

https://www.verniaz.com/fr/

facebook.com/hotellaverniaz

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *