Se connecter

Aline Michel, institut Les Miss Cocoon

Aline Michel, institut Les Miss Cocoon

– Quel est ton prénom, ton commerce, ton entreprise ?

Aline, LES MISS COCOON Institut de beauté

– Comment as-tu vécu personnellement, professionnellement ces 15 derniers jours ?

Personnellement: Difficile de changer de rythme de passer d’un réveil de 6h à 8h …
Professionnellement: L’annonce a été dure il a fallu que je la digère car je n’aurais jamais cru vivre un jour une telle situation avec une fermeture obligatoire de mon commerce jusqu’à nouvel ordre.
Annuler tous mes clients les uns après les autres n’est absolument pas dans mes convictions, c’était hors de moi, j’ai pris sur moi et mon équipe m’a soutenue.

– Comment comptes-tu vivre les jours qui vont suivre ?

Je me dis que nous sommes tous dans la même situation et que je suis dans l’obligation de tous c’est-à-dire confinés.
L’avantage est de pouvoir faire ce que je repoussais tout le temps que ce soit à la maison ou pour le travail, je travaille sur la réouverture également et nous restons via les réseaux sociaux en lien avec nos clients.

– Professionnellement, quelles dispositions as-tu dû prendre dés le confinement ?

Tout de suite ma question a été mon personnel, une fois la réponse eut concernant le chômage technique partiel , je me suis intéressée aux commandes en cours pour la livraison, car la livraison et un commerce fermé ne font pas bonne équipe 😉
Puis bien sûr le plus gros a été de vite mettre en place tous les prélèvements, les charges, les paiements, etc … car je suis sur une perte sèche à 100%, les commerces comme le mien de prestataires de services, pas de clients = pas de rentrée d’argent nous faisons donc un chiffre à 0..

– As-tu dû mettre en place un service particulier pour « entretenir » tes prestations ?

Je ne peux pas encore épiler par visio AHAHAHAH !
Par contre j’ai décidé de mettre en place une possibilité de commander des produits cosmétiques et de faire la livraison au domicile des clients, je propose une offre de -15% sur tous les produits.

– Comment sens-tu la relance dans ton activité, comment la prépares-tu ?

Je prépare au mieux sans savoir comment cette crise va être reprise car là, nous sommes dedans mais il y aura un après et comment va être cet après ??
Je pense que nous reprendrons d’arrache pieds car nous sommes un service important même si non indispensable à la société (comme nous a bien fait comprendre notre 1er ministre), je reste persuadée que le travail sera là, du moins je l’espère… vivement que nous reprenions de plus belle pour vite oublier cet épisode noir pour nous entrepreneur de PME.
En tout cas nos clients nous attendent et ils nous le font savoir 😉
Nous avons tout de même cette chance « en cette guerre » d’avoir la communication virtuelle qu’ils n’avaient pas dans les autres guerres, cela permet de rester en contact avec nos fidèles clients, que je ne remercierai jamais assez de nous soutenir.

– Comment occupes-tu tes journées ?

Alors c’est paradoxal mais je ne vois pas mes journées passer (peut-être que d’ici 1 mois je dirais tout autre…)
J’ai 2 enfants 5 et 10 ans donc entre les cours en visio avec les instituteurs + les devoirs déjà cela prend beaucoup de temps, puis j’ai la maison à m’occuper…
Et je profite également pour réfléchir sur l’avenir de mon commerce, moi qui ai une idée à la minute (AHAHAHA! J’’exagère mais j’en suis pas loin)

– Quelles leçons perso et professionnelles vas-tu garder de ces moments ?

Que nous ne sommes rien sur cette terre et que demain nous pouvons disparaitre comme nous sommes venus, mais c’est une belle leçon de vie, que ce soit pour sa remise en question perso ou pro, et pour comment je vois demain, car le confinement nous fait prendre conscience (enfin à moi) que nous avons besoin de peu de choses et que nous avons par contre besoin de prendre soin de nous et de nos proches.

– Quelle est LE geste de solidarité qui t’a le plus marqué ?

Des personnes qui proposent leur aide pour faire les courses aux plus démunies, qui ne peuvent se déplacer ou tout simplement qui sont à risque.

– Penses-tu que nous sommes à l’aube d’une nouvelle génération de consommateurs, de mode de vie ?

Oui et je l’espère.
Nous devons prendre soin de notre planète et de « dame nature »qui sans elle nous sommes une simple poussière!

– Un dernier message pour tes clients, lecteurs de Com’Art ?

Je remercie mes clients fidèles ou non et les futurs clients qui passeront la porte de ce havre de paix qui s’appelle LES MISS COCOON, pour leur soutien et qui sans eux je n’aurais jamais évolué ainsi et été aussi loin.
Ils me manquent…
Chloé, Lauryne et moi-même avons hâte de les retrouver et de pouvoir prendre soin d’eux !

http://lesmisscocoon.fr/

https://www.facebook.com/lesmisscocooninstitut

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *