HAUT
Image Alt

Ça y est, Totor s’est décidé à passer la main ! À sa fille Nathalie Duval !

Ça y est, Totor s’est décidé à passer la main ! À sa fille Nathalie Duval !

ÇA Y EST, TOTOR S’EST DÉCIDÉ À PASSER LA MAIN… À SA FILLE NATHALIE !

 

Tout le monde dans le Chablais est au moins allé une fois danser chez Totor ou barboter dans sa piscine. Après une passion de plus de cinquante ans, Victor Maurice, alias TOTOR, décide de prendre sa retraite, mais à sa manière.

 

Bonjour Nathalie, tu connais les lieux j’imagine, quel est ton parcours ?
J’ai fait l’Ecole Hôtelière et j’ai exercé au
Royal et à la Verniaz il y a longtemps déjà ! En parallèle, ayant hérité de la passion du métier, je travaillais déjà chez mon père en tant que serveuse ou passeuse de disque.

 

On peut alors dire que ça fait au moins vingt- six ans que tu travailles ici ?

Oui, effectivement, j’ai toujours connu la boite de nuit, les banquets familiaux d’entreprise et la piscine.

 

Que vas-tu apporter de nouveau ?
Ici tout fonctionne à merveille, je ne veux absolument rien changer. Ma clientèle m’en voudrait. Je garde l’identité du lieu qui a fait son succès. Je pense développer les soirées 
« beignets de pomme de terre », réclamées par ma clientèle, elles affichent toujours complet.

 

Ton père est encore et toujours présent ?
Oui, je ne voyais pas les choses autrement ! La passion n’est pas un métier.

 

Tu es ici pour les cinquante prochaines années encore, comment vois-tu l’avenir ?

Je n’ai pas la démarche prospective d’une entreprise. Des projets, j’en ai évidemment quelques-uns. Le principal c’est d’être à l’écoute de ma clientèle en guettant les nouvelles tendances qui arrivent.

 

23 Route du Pays de Gavot 74 500 Publier

04 50 70 81 30