Se connecter

Eric Baetens, agence de voyage sur mesure.

Eric Baetens, agence de voyage sur mesure.

– Quel est ton prénom, ton commerce, ton entreprise ?
Eric , agence de voyage sur mesure Eric&TheTrip

– Comment as-tu vécu personnellement, professionnellement ces 15 derniers jours ?
le coronavirus a commencé à impacter mon activité bien avant le confinement ; dès le mois de février j’ai du gérer les conséquences pour des voyages prévus en Mars dans les pays voisins de la Chine (Vietnam, Japon…) : modifications des vols, fermetures progressives des pays , annulations préventives …et rapatriement depuis le Vietnam (où les touristes étaient devenus indésirables) d’un couple de Margencel la veille du début du confinement en France .
Durant les 15 derniers jours, j’ai essentiellement dû gérer non pas des projets de voyages ,mais plutôt des annulations, reports .. : défaire tout ce qui avait été fait , ce qui prend beaucoup plus de temps car les fournisseurs (en particulier compagnies aériennes) n’étaient évidemment pas préparés à la situation actuelle et c’est un peu « panique à bord »

– Comment comptes-tu vivre les jours qui vont suivre ?
Au fur et à mesure que les jours passent, j’ai de nouveaux voyages à annuler , reporter … j’espère que cela se terminera bientôt !

– Professionnellement, quelles dispositions as-tu dû prendre dés le confinement ?
mon chiffre d’affaires depuis le 1 Mars est nul , car d’une part tous les voyages jusque fin avril sont suspendus ,et d’autre part tous mes clients ont mis en stand by leurs projets ; je pourrai donc dans ce cadre probablement bénéficier du fonds de solidarité mis en place récemment pour les TPE , et nous avons également mis en place avec mon expert-comptable toutes les mesures de report de charge possibles
J’ai la chance de n’avoir pas de salarié , des charges fixes assez faibles ( j’étais déjà en quelque sorte en télétravail, je n’ai pas de loyer car pas d’agence physique) et une trésorerie saine, alors je devrais pouvoir traverser cette période délicate sans trop de problèmes : je communique sur ce thème avec mes clients (et mes fournisseurs ) , car c’est important de pouvoir les rassurer quant à la pérennité de ma société .

– As-tu dû mettre en place un service particulier pour « entretenir » tes prestations ?
Non, car j’étais déjà préparé : je communiquais déjà avec mes clients par mail-skype-whatsapp -téléphone ; une grande partie de mes clients n’est pas locale , je n’ai pas d’agence physique , mais ce n’est pas cela qui empêche la proximité et le service, la preuve !

– Comment sens-tu la relance dans ton activité, comment la prépares-tu ?
De nombreuses questions se posent : quand sera-t-il possible de voyager à nouveau : mai, juin …plus tard ? ; quels pays seront ouverts/fermés ? quelles compagnies aériennes survivront à la crise ? quel comportement auront les clients voyageurs après cette crise : seront-ils pris d’une « frénésie de voyages  » après ce long confinement, ou au contraire privilégieront-ils « le local » ? auront-ils le budget pour voyager ?
Faute d’avoir des réponses à ces questions, à mon avis ceux qui s’en sortiront seront ceux qui seront capables de s’adapter rapidement et ne seront pas sur une niche trop étroite : dans mon cas je ne propose que du sur mesure et toutes destinations, donc j’espère être bien armé !

– Comment occupes-tu tes journées ?
indépendamment de tous les reports ,annulations à gérer , je passe encore plus de temps qu’avant à faire de la « veille » : la situation évolue en permanence dans tous les pays et il est indispensable que je sois bien informé car cela a un impact sur tous les dossiers en cours ; personne n’a de visibilité sur ce qui se passera en mai, juin et cet été alors que j’ai de nombreux voyages prévus sur les 5 continents .
Je passe également plus de temps qu’habituellement sur les réseaux sociaux , notamment sur des groupes facebook « pros » (agences de voyage) , car de nombreuses questions se posent et généralement les réponses n’existent pas car la situation est inédite ; et j’en profite pour réfléchir et échanger sur des sujets liés à l’avenir de mon métier après le coronavirus
Dans les circonstances actuelles , il est encore plus important pour un entrepreneur de ne pas rester isolé, alors j’utilise encore davantage les outils de visioconférence type zoom pour des réunions « réseau » ou pour échanger avec des « confrères »
Je dois également « rassurer » et informer mes clients qui se posent énormément de questions pour les voyages prévus

…et chaque soir ,je pars marcher systématiquement une heure (dans un rayon de 1km ! ) histoire de décompresser et de remplacer les activités physiques dorénavant impossibles (ski de fond et vélo pour moi en l’occurrence)

– Quelles leçons perso et professionnelles vas-tu garder de ces moments ?
les masques tombent : on retourne à l’essentiel, pour employer un terme en vogue , on voit les personnes et les structures « résilientes » ; et également les sociétés /partenaires qui ont des valeurs …et les autres
De par mon passé « industriel » hors du monde du tourisme, j’ai été « habitué » à gérer des (petites ) crises : ça m’est plus utile en ce moment que n’importe quelle autre expérience professionnelle ou formation dans le tourisme !

– Quelle est LE geste de solidarité qui t’a le plus marqué ?
La fabrication par Evian de 100 000 bouteilles de gel hydoralcoolique : je suis à la fois ému et fier d’ y avoir travaillé pendant 25 ans avant de créer Ericandthetrip

– Penses-tu que nous sommes à l’aube d’une nouvelle génération de consommateurs, de mode de vie ?
je suis convaincu que dans mon secteur (le voyage ) , il y aura un avant et un après :
ceux qui partiront auront encore plus besoin qu’avant d’être « rassurés », et accorderont encore plus d’importance à « l’humain » : à la fois dans leurs attentes sur place (je pense par exemple que la période des influenceurs-instagrameurs est terminée) , mais également dans la relation avec leur agence de voyages : je suis convaincu que le service, la confiance, l’accompagnement avant-pendant-après (par rapport par exemple au tout internet ) vont être enfin reconnus et valorisés, et qu’il y a un avenir dans ce secteur pour tous ceux qui sauront mettre en avant ces atouts et cette valeur ajoutée .

– Un dernier message pour tes clients, lecteurs de Com’Art ?

Qu’ils n’hésitent pas à re-commencer à rêver et à me contacter afin de préparer leurs futurs voyages , même s’il s’agit de projets lointains ! Ce sera un bon moyen de s’évader de leur confinement , de se projeter dans l’avenir … et personnellement ça me changera de toutes les annulations/reports que j’ai à gérer en ce moment !

https://www.ericandthetrip.com/

https://www.facebook.com/ericandthetrip/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *