HAUT
Image Alt

ERIC THE TRIP, PLUS QU’UN VOYAGE, LE VÔTRE

ERIC THE TRIP, PLUS QU’UN VOYAGE, LE VÔTRE

Souvenez-vous, il y a trois ans, nous vous avions fait découvrir ÉRIC BAETENS, créateur d’Éric & The Trip.
À l’heure où de célèbres agences de voyage ferment leurs portes, il est temps de considérer le voyage autrement et simplement.

Bonjour Éric et merci de ta délité, depuis combien de temps existe Éric & The Trip ? Depuis quatre ans. Je travaille actuellement avec mes clients réguliers mais aussi grâce au bouche à oreille qui porte ses fruits.

Ce n’est pas ton premier métier …?

Effectivement je suis ingénieur des Mines et docteur en géologie. Après 25 ans passés chez Danone (surtout Evian), j’ai décidé …et réussi à faire de ma passion pour les voyages et leur organisation mon métier … Maintenant, je fais voyager les autres.

En quelques mots, en quoi consiste ton métier ?

Je suis organisateur de voyage sur-mesure.

Qu’est-ce qui te différencie d’une agence classique ?

Mon expérience du voyage (souvent en famille) et ma connaissance des destinations (60 pays visités); ma disponibilité (je m’adapte aux horaires de mes clients et je reste en contact via whatsapp pendant le voyage); la personnalisation, puisque je ne propose pas les offres standards des catalogues des tour-opérateurs.

Je suis cependant immatriculé comme toute agence de voyages classique, ce qui protège et rassure mes clients. Et je suis compétitif sur le plan tarifaire car je supprime des intermédiaires, n’ai pas d’agence pignon sur rue tout en bénéficiant des mêmes accords tarifaires.

Comment fonctionnes-tu justement ?

Sur les destinations faciles j’organise moi-même directement (itinéraires, hébergements…) . Sur les pays plus lointains, je m’appuie sur un réseau d’agences locales que j’ai sélectionnées.

Qui sont tes clients ?

Il y a beaucoup de familles, de couples et de locaux qui ne se retrouvent pas dans le fonctionnement des agences traditionnelles. Ce sont des personnes qui ne veulent pas gérer leur voyage, (souvent faute de temps) et qui ont parfois peur de l’inconnu. C’est ce que je leur fais découvrir justement : l’inconnu.

Ton avis sur la faillite de Thomas Cook ?

C’était une belle entreprise, mais peu agile elle n’a pas su s’adapter aux nouveaux modes de consommation des voyageurs.

Publier
06 46 27 75 02
contact@ericandthetrip.com
ericandthetrip.com
Facebook : Eric&TheTrip