Se connecter

Julie Legros, Office de Tourisme de Thonon

Julie Legros, Office de Tourisme de Thonon

  • Quel est ton prénom, ton commerce, ton entreprise ?
    Julie LEGROS, directrice de l’Office de Tourisme de Thonon-les-Bains
  • Comment as-tu vécu personnellement, professionnellement ces 30 derniers jours ?
    J’avais senti venir ces mesures et, passé la phase anxiogène, m’obligeant à réorganiser l’Office de Tourisme, j’ai accepté avec beaucoup de résilience ce confinement indispensable. Ces  derniers jours sont passés à toute allure, il fallait organiser les réseaux pour le télétravail, procéder aux ajustements en matière de ressources humaines, revisiter le plan stratégique et budgétaire de l’OT, ça occupe !
  • Comment comptes-tu vivre les jours qui vont suivre ?
    Passés la phase d’ajustement, nous sommes désormais, avec les équipes encore sur le pont, en pleine réflexion sur un plan de relance, donc chaque jour, nous cherchons des idées innovantes pour redynamiser le secteur aussitôt que cette crise sanitaire sera passée.
  • Professionnellement, quelles dispositions as-tu dû prendre dés le confinement ?
    J’ai dû mettre 4 conseillers touristiques en contact direct avec la clientèle au chômage partiel et prévoir une organisation optimale des services administratifs.
    Puis j’ai immédiatement pensé à nos sociopro, à tous nos partenaires, nous ne sommes rien sans ce vivier économique. Notre force, ce sont nos supports, donc nous avons adapté notre site internet pour accueillir une page dédiée au COVID-19, l’équipe s’est lancée dans un vaste inventaire pour recenser tous les commerces, services, artisans, agriculteurs qui perpétuaient l’offre de services durant cette période, cela sans condition d’adhésion, ni géographique. Nous avons déjà 40 professionnels listés sur la page : https://www.thononlesbains.com/covid19/ et nous continuons méthodiquement ce travail pour n’oublier personne.
  • As-tu dû mettre en place un service particulier pour « entretenir » tes prestations ?
    Nous maintenons en parallèle un conseil avisé à nos clientèles, qu’il s’agisse de touristes souhaitant repousser leur séjour ou de Thononais à la recherche d’une information pratique sur les mesures actuelles et bien sûr à l’écoute de nos socioprofessionnels pour prendre les mesures les meilleures pour les accompagner aujourd’hui et demain. Hormis l’accueil physique qui est fermé, nous sommes joignables sur tous nos numéros habituels, par tchat sur thononlesbains.com mais aussi par email, du lundi au samedi.
  • Comment sens-tu la relance dans ton activité, comment la prépares-tu ?
    A la reprise, nous devrons accepter de ne pas revoir immédiatement nos clientèles étrangères, à l’inverse on peut miser sur l’explosion d’un tourisme national, un repli inévitable, symptomatique, de tout lendemain de crise.
    Il faudra un certain temps avant de retrouver des échanges internationaux. Il faut, dès à présent, lancer un appel au tourisme de proximité, afin que les habitants de nos régions consomment sur place pour redonner un peu d’air à leurs professionnels du tourisme.
    Nous offrons un cadre de vacances loin du tourisme de masse, de vastes espaces, des mobilités douces, un tourisme durable et responsable qui sera la tendance de demain.
    Nous préparons un nouveau catalogue de séjours individuels et allons investir massivement dans une campagne de promotion sur Rhône-Alpes pour valoriser nos rives lémaniques.
  • Comment occupes-tu tes journées ?
    Les journées sont paradoxalement très occupées, le télétravail n’est plus vraiment cadré sur des horaires fixes mais s’échelonne sur toute la semaine, en parallèle, il faut faire l’école à la maison, prendre des nouvelles des proches et des équipes via des réunions quotidiennes.
    Et puis surtout résister à l’appel du frigo 😉
    On apprend à prendre le temps.
  • Quelles leçons perso et professionnelles vas-tu garder de ces moments ?
    Paradoxalement, j’ai le sentiment que cette pandémie nous ramène à l’essentiel, je suis épatée par la capacité d’adaptation de mes équipes, énormément de bonne volonté et beaucoup d’entraide sont spontanément apparues au fil des semaines.
    « Prenez soin de vous », sur toutes les lèvres et dans tous les mails et textos, dont le message sous-jacent est la notion de vie commune, une éthique, une sollicitude enfin retrouvée, qui restera, je l’espère.
  • Quelle est LE geste de solidarité qui t’a le plus marqué ?
    La mise en place de l’opération Croix-Rouge « Restez chez vous », un dispositif exceptionnel d’écoute et d’actions solidaires de proximité pour aider les plus vulnérables et dans le déploiement de cette action, le nombre de bénévoles d’un jour qui se sont spontanément présentés auprès de l’association pour proposer leur aide.
  •  Penses-tu que nous sommes à l’aube d’une nouvelle génération de consommateurs, de mode de vie ?
    Nous avons l’opportunité de changer le monde en profondeur et ressortirons grandi de cette épreuve collective qui nous offre une unité d’action. Il faut, je pense, saisir l’opportunité de revenir à l’essentiel, de conserver les liens retrouvés et surtout de se réinventer, à la fois dans notre manière de consommer mais aussi, dans mon secteur, dans notre manière de voyager.
  • Un dernier message pour tes clients, lecteurs de Com’Art ?
    Je voudrais réaffirmer le soutien indéfectible de l’Office de Tourisme à nos partenaires et à tous les socioprofessionnels.
    En ces temps de crise, la solidarité et l’entraide doivent redevenir des valeurs fondamentales.
    Et j’invite surtout tous les lecteurs de Com’Art à consommer local, à soutenir moralement et économiquement nos entreprises, producteurs, artisans, indépendants et autres commerces de proximité.
    Et pour l’instant prenez soin de vous et restez chez vous !

facebook.com/Thonon

thononlesbains.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *