HAUT
Image Alt

La Ferme Prairial – l’Incontournable

La Ferme Prairial – l’Incontournable

NOUS AVIONS DÉJÀ DRESSÉ LE PORTRAIT DE LUC MOREL, FERMIER – AGRICULTEUR – COMMERÇANT À PUBLIER DANS UN PRÉCÉDENT NUMÉRO.

– Bonjour Luc, tu voulais nous présenter ta nouvelle acquisition ?
« C’est un robot de traite Lely Astronaut A4, que nous avons acquis avec mes fils, Franck et Greg, il y a tout juste un mois. »
– Tu mets donc un pied dans la modernité ?
« Oui effectivement il se posait un problème : nous avions trop de vaches qui produisaient trop de lait pour nos fromages et nos yaourts. Les vaches heureuses produisent beaucoup, mais mes deux fils ne pouvaient plus tenir les horaires et le volume de production. Face à la difficulté de recruter de bons fermiers et dans l’optique de continuer la production de fromages, nous nous sommes posé la question d’arrêter l’activité de traite des vaches et acheter du lait chez un producteur mais je voulais garder ma ferme et mes vaches. La meilleure solution était alors d’investir dans une machine à traire. »
– C’est un choix ambitieux et une nouveauté pour toi, mais quel est son principe ?
« Elle trait les vaches automatiquement deux fois par jour, sans que nous devions intervenir. Elles viennent naturellement se nourrir et la traite se fait simultanément. Il n’a fallu pas moins de trois jours pour nous rendre compte que les vaches adhéraient, bien plus que nous, à ce nouvel ami. »

– Quels avantages en tirez-vous ?

 

« Nous avons moins de contraintes horaires et plus de temps libre. Cela nous permet d’être encore plus rigoureux sur le suivi du troupeau. Nous ne regret- tons pas d’avoir franchi le cap de la modernité. »

 

– ..et pour les vaches ?

 

« Elles n’ont plus de contraintes horaires elles aussi et se rendent à la machine selon leurs besoins et leurs envies. Terminé le stress, la Lely Astronaut désinfecte les pies des vaches avant et après la traite. Le lait est de meilleur qualité et la production plus importante. De plus il est possible de visiter cette installation, mes vaches adorent la compagnie. »

 

– Finalement, c’est certes un gros investissement, mais tout le monde s’y retrouve ? 

 

« Oui investir s’engager pour l’avenir, mes enfants sont jeunes (la trentaine), cet achat a été le fruit de six mois de réflexion pour trouver la meilleure solution. Nous avons finalement sélection- né la machine la plus haut de gamme de sa catégorie car il était primordial d’apporter le maximum de confort à nos vaches. »

930 Rue du Chablais 74500 Publier 04 50 75 28 63