HAUT
Image Alt

Un nouvel espace de coworking ouvre ses portes.

Un nouvel espace de coworking ouvre ses portes.

Le D5, un espace de coworking qui respire l’air pur.

A quelques minutes de Thonon et en pleine nature, un nouvel espace de coworking a ouvert ses portes. Un lieu agréable, une vue à couper le souffle, alors cela en fait un endroit idéal pour…travailler. La jeune équipe bien connue des Thononais a décidé de faire de ses bureaux (CAProd-agence de presse et production audiovisuelle) un espace de coworking, façon 2019.

 

Marie, Elaura, Sandrine et Samuel Maïon-Fontana ont bien voulu répondre à nos questions pour l’occasion …

Com’Art : Comment vous est venue l’idée de créer cet espace ?
Samuel : nous cherchions des locaux pour entreposer notre matériel, cet espace était trop grand mais l’idée a ensuite germé « Pourquoi ne pas optimiser cet espace en un coworking ? ». Il n’en fallut pas moins pour que nous commencions les travaux d’aménagement. Il compte aujourd’hui 14 postes de travail, des bureaux dédiés, une salle de réunion et un espace collaboratif de création multimédia.

 

Quels sont vos jobs au sein de CAProd?
Marie : Je suis responsable contenu, montage et tournage de reportages vidéo, mon job est de trouver de nouveaux formats à proposer aux chaines TV.
Elaura : Je suis actuellement productrice exécutive, en gros je suis à la recherche de financements et chargée d’établir le coût d’une émission, de trouver des lieux de tournage.
Sandrine : Je m’occupe de toute la communication.
Samuel : Je suis journaliste indépendant et producteur éditorial d’émissions de TV.

 

Cet espace de coworking, est-ce un emploi supplémentaire ?
Elaura : non plutôt complémentaire car nous échangeons avec des personnes que nous ne connaissions pas avant. L’espace LeD5 s’autogère naturellement, tout est fluide et organisé.

 

Pour qui est destiné le-D5 ?
Sandrine : A toutes les bonnes volontés qui accepteront le travail collaboratif et le règlement intérieur du lieu. Chaque coworker pourra s’épanouir dans le partage des savoirs. Le résident peut occuper un poste de travail à l’heure, à la journée, au mois ou à l’année. Il profitera également du matériel que nous mettrons à disposition, appareil photo, imprimante, salle close etc…

 

En vous suivant sur les réseaux sociaux on s’aperçoit rapidement que les demandes affluent déjà …
Oui nous sommes contents des premiers retours, notre concept  de  » Cluster » commence à bien s’animer.

 

Quelles sont vos ambitions pour ce lieu ?
Samuel : Nous allons proposer dès la rentrée des animations, des conférences, des réunions réseaux, des conférences pour les amateurs de cinéma, mais l’idée sera de faire pérenniser le lieu et pourquoi pas de développer le concept ailleurs.

 

Professionnellement, quelles sont vos principales fiertés (à part ce tiers-lieu) ?
Marie : Petite, j’étais dyslexique, mes professeurs ne me soutenaient pas mais j’ai tout de même réussi dans ma vie professionnelle, c’est ma principale fierté.
Elaura : J’ai obtenu le 1er prix du meilleur scénario dans un court métrage.
Samuel : J’ai obtenu le Label européen du Ministère de la culture pour l’émission « Eclat de lire », un programme littéraire pour enfants diffusé sur TV8montBlanc (eclat-de-lire.com).

 

Ah oui et pourquoi le « D5 » d’ailleurs ?
C’est tout simplement le numéro de notre immeuble !

 

 

le-d5.fr
390 rue de la chapelle 74200 Allinges
Haute-Savoie, France
Téléphone : 04.50.76.74.37
facebook.com/d5cluster