Sign In

PLOMBIER CHAUFFAGISTE, SANITAIRE, ADOUCISSEUR ET CLIMATISATION

AMBITIEUX ET INVESTI LOCALEMENT THOMAS MONTRE LES MÊMES QUALITÉS QUE SON FRÈRE NICOLAS. LE MÉTIER DE PLOMBIER REGROUPE PLUSIEURS SECTEURS ET NÉCESSITE DONC DES EXPERTISES BIEN PRÉCISES, CE QUI NE FAIT PAS PEUR AU JEUNE ENTREPRENEUR.

Comment en êtes-vous venu à créer Carraud Plomberie ?

J’ai 29 ans, et en effet j’ai ouvert il y a 4 ans. J’ai commencé mon apprentissage à Douvaine, chez un patron indépendant. Puis j’ai obtenu un brevet professionnel, et ne pouvant pas reprendre l’entreprise de mon patron, j’ai décidé de créer la mienne en 2019.

Comment l’activité a-t-elle commencé ?

Au début, c’était surtout du bouche-à-oreille… Puis j’ai continué de travailler pendant la Covid, c’est à ce moment là que les commandes sont arrivées plus nombreuses que prévues. J’ai dû alors embaucher deux personnes, m’étant spécialisé dans la construction de maisons : il y a beaucoup d’interventions prévues, ce qui demande une grande disponibilité.

Vous êtes donc spécialisé dans la plomberie pour maisons neuves ?

Oui, je fais 70% de construction. Le reste concerne la rénovation, qui est plus complexe ; je travaille notamment pour des mairies, des industries, des entreprises et commerces… On vend et pose des sanitaires, chauffage, et climatisation. Je suis certifié RGE Qualipac, une certification pour le remplacement des vieilles chaudières par des pompes à chaleurs, soutenue par des aides de l’État.

Combien êtes-vous maintenant ?

Une dizaine de personnes ! Plus on avance, plus les équipes sont structurées. Le neuf et la rénovation demandent des compétences différentes, alors chacun a sa spécialisation. Mais comme mon frère, j’ai encore besoin de recruter malgré l’équipe de 11 que nous sommes à ce jour !

Comme votre frère, vous avez des projets ?

J’aimerais prendre un local plus grand, et ouvrir une structure de maintenance pour l’entretien des pompes à chaleur que je pose. Et le fait d’être une grosse structure permet d’accéder à des chantiers plus conséquents ! Cette année, j’ai pour objectif de faire 2 millions de chiffre d’affaires, c’est ambitieux mais la demande est forte. Cependant les chantiers sont de plus en plus importants, ce qui amène à nous perfectionner d’avantage et à être de plus en plus performants.

Vous arrive-t-il de travailler ensemble ?

Il nous est arrivé d’intervenir sur un même chantier, mais c’est rare. Mais on a des parcours similaires, le même état d’esprit, des normes pour nos clients, des chantiers biens menés, et on travaille avec des fournisseurs locaux. Et c’est de famille : notre sœur aussi est entrepreneure, elle a ouvert une carrosserie avec son mari !

Informations complémentaires

Adresse

Ajoute un avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Disponibilité
Qualité

Apparaitre sur le site, sur le magazine: 
magazinecomart@gmail.com 
Tel : 06 64 20 97 34

Derniers ajouts