Se connecter

PATRICIA MAHUT

PATRICIA MAHUT

CONSEILLÈRE DÉPARTEMENTALE DE LA HAUTE-SAVOIE DEPUIS 2015, PATRICIA MAHUT AVAIT DÉJÀ AVANT SON ÉLECTION UNE SOLIDE EXPÉRIENCE DE LA POLITIQUE GRÂCE À UN TRAVAIL D’ASSISTANTE PARLEMENTAIRE AUX CÔTÉS DES DÉPUTÉS JEAN-MARC CHAVANNE ET MARC FRANCINA. RENCONTRE AVEC UNE FEMME ENGAGÉE ET AU SERVICE DE SON TERRITOIRE.

Merci Patricia de nous recevoir dans tes bureaux, peux-tu nous parler de ton parcours ?
Diplômée de 3 Masters 2 en communication, sciences politiques, droit et économie, j’enseigne le droit et l’économie au Lycée de la Versoie à temps plein.
J’ai fait mes premiers pas à l’Assemblée nationale en 1998 en tant qu’attachée parlementaire sur la 5ème circonscription de la Haute-Savoie aux côtés du député Jean-Marc Chavanne. En 2003, j’ai gardé mes fonctions dans l’équipe de Marc Francina. J’ai aussi géré bénévolement les grands évènements pour la ville d’Evian en plus de mon travail d’attachée parlementaire. Cela m’a permis de travailler à l’organisation du G8, du G5 des ministres de l’intérieur, des rencontres bilatérales pour le président Sarkozy, la World Policy Conference avec une vingtaine de chefs d’état.
J’ai toujours voulu travailler en politique et j’ai adoré être le chef d’orchestre d’un parlementaire, dans son ombre. Toutefois en 2015, avec la loi sur la parité, j’ai décidé de me présenter aux élections départementales en binôme avec Richard Baud. Nous avons été élus en 2015 et réélus en 2021 pour un deuxième mandat. Je ne suis pas certaine à ce jour qu’en 2028 je briguerai un troisième mandat car je suis pour le renouvellement et une vision nouvelle des projets en cours.

Quelles est ton rôle en tant que conseillère départementale ?
La première mission sur laquelle je me suis penchée a été de reprendre en détail des subventions données aux associations. Nous avons tout remis à plat et créé des liens étroits avec le milieu associatif. Le conseil départemental finance les associations principalement sur des projets culturels ou d’animation du territoire et accompagne les collectivités dans le financement de leurs projets tels que les écoles, gymnases et stades avec des plans pluriannuels qui permettent d’atteindre des financements de 25 à 30% du total. Nous avons travaillé aussi sur la Fondation Ripaille avec de nombreuses rénovations dont la toiture.
Nous n’oublions pas les missions obligatoires que sont le social, la voirie départementale et la gestion des collèges du canton. Les gros projets que nous avons pour le territoire sont la rénovation complète du collège de Champagne, la construction du nouveau collège qui devraient être terminées sur notre mandat ainsi que l’Autoroute du Chablais.

Tu gères de très près l’avancement de la 2X2 voies Machilly-Thonon, où en est-on ?
Aujourd’hui l’État doit choisir le concessionnaire autoroutier, puis celui-ci fera les démarches d’acquisitions foncières et les appels d’offres pour lancer la construction. Les travaux devraient commencer d’ici un ou deux ans et se terminer dans 4 à 5 ans.

Quel est ton meilleur souvenir en politique ?
Lors de la World Policy Conference en 2008 (Conférence sur la politique mondiale) à Evian, j’ai interpelé le président du Sénégal sur la difficulté du lycée professionnel de Thonon à organiser des échanges avec son pays chaque année pour des actions humanitaires. Il a accepté de recevoir les lycéens le soir même à l’Hôtel Royal, a été adorable avec eux et a ensuite facilité concrètement leur accueil au Sénégal.

Comment occupes-tu ton temps libre ?
Je consacre beaucoup de temps à ma fille, je jardine et je lis énormément sur ma tablette, ce qui me permet de transporter ma bibliothèque dans mon sac à main.

Quel sera ton prochain voyage ?
Je pars aux Etats-Unis pour un road trip sur la côte Est, de la Louisiane à Montréal. C’était un rêve de ma maman, que je réalise en partant avec elle.

Quels sont le dernier film et la dernière série que tu aies vu ?
Le dernier film que j’ai aimé est «Tout s’est bien passé » avec Sophie Marceau, sur le thème de la fin de vie. J’aime les films qui font réfléchir. Pour la série, en famille c’est souvent Star Wars et les séries dérivées, mais j’avoue que je préfère Grey’s Anatomy que je suis depuis le début.

Qui est ton mentor en politique ?
Marc Francina, même si nous n’étions pas toujours d’accord, j’ai gardé beaucoup de ses conseils à l’esprit et son attachement à un respect prochain de l’autre.
La politique Française est en pleine évolution, tu peux nous en parler ?
Je suis une femme de droite plutôt sociale et humaniste, voire centre droite mais je ne trouve pas d’homme ou de femme politique qui soit en accord avec mes valeurs. Les gens ne se reconnaissent plus dans les partis et veulent tester d’autres choses.
Je prône depuis longtemps la reconnaissance du vote blanc et le renouvellement des candidats. Il faut que le vote de tous les électeurs compte, y compris s’ils ne sont pas d’accord avec les candidats. Je pense aussi qu’il faut redonner plus de pouvoir au Parlement car nous avons basculé sur un régime beaucoup trop présidentiel.

patricia.mahut@hautesavoie.fr

FACEBOOK / INSTAGRAM

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *